Menu Fermer

Point de sortie, Ultimate : l’ATR Trailing Stop

“You never fail until you stop trying.” Albert Einstein

Aujourd’hui, suite et fin de nos découvertes concernant les points de sorties avec ce dernier : l’ATR Trailing Stop. Je ne dis pas qu’il n’en existe pas d’autre, mais pour l’instant le GoingStrikerBot ne gère que ceux-là. Honnêtement, ils sont amplement suffisants pour avoir une sortie correcte dans toutes les stratégies que nous implémenterons. Aller chercher plus loin et plus subtil ouvre la porte à l’overfitting, et c’est quelque chose que l’on veut éviter.

Je vais peut-être vous décevoir, mais j’ai utilisé “Ultimate” dans le titre en tout que “dernier” et non pas “ultime”. Ce n’est malheureusement pas le point de sortie magique grâce auquel nous gagnerons sur tous nos trades. Néanmoins, en plus des avantages du Trailing Stop, il a ce petit quelque chose en plus : il prend en compte la volatilité !

Prérequis

Je pense que le nom est assez explicite concernant les prérequis qui vont être nécessaire :

Présentation

Petit rappel rapide : nous avions vu le stop suiveur, qui permet de monter un Stop Loss avec le cours, et qu’on ne baisse jamais :

En revanche, j’avais mis en évidence qu’un Stop Loss à 5% par exemple n’a pas la même pertinence si les cours ont une variation journalière moyenne de 2% ou de 0.1%.

Et c’est pour ça que l’ATR Trailing Stop a été créé. C’est encore une invention de John Welles Wilder, dans son livre New technical concepts in trading systems. C’est un peu logique en même temps, étant donné qu’il est le créateur de l’Average True Range.

Le concept est vraiment tout bête à partir du moment où on connait l’ATR et les Trailing Stop :

  • C’est un Trailing Stop
  • Il est également mis à jour quand le cours atteint un nouveau maximum après l’entrée en position
  • Sauf qu’au lieu d’être un % du cours, il est placé en prenant le produit de l’ATR avec un facteur quelconque représentant le degré de largesse du stop que l’on veut

Si on prend les même cours que l’image ci-dessus, et qu’on prend un facteur 10 pour faire correspondre environ aux 10% du Trailing Stop utilisé, on obtient ceci :

La différence est subtile, je vous l’accorde. Néanmoins, nous pouvons voir qu’avec la brusque chute de Février 2007, le stop augmente plus fortement, et il passe très près d’être touché. Nous pouvons également remarquer que le croisement avec le cours se fait légèrement plus haut, permettant ainsi de gagner quelques points sur la sortie.

Comparaison

Il faut savoir que les changements brusque de volatilité sur un instrument ne sont pas si courants que ça. De ce fait, la différence entre le TS et l’ATR-TS ne vont pas être extrêmement marquées. Et comme une image vaut mieux que mille mots :

Il faut s’accrocher un peu, le graphique est fourni. Et le fait qu’Excel trace les barres verticales n’aide pas. Ces barres verticales correspondent aux croisements avec le cours, et donc une nouvelle prise de position.

On peut noter plusieurs choses à partir de ce graphique :

  • Déjà, le TS de base ouvre 8 positions, alors que l’ATR-TS n’en ouvre que 7
  • les 2 positions supplémentaires sont celles de 2013 et Juillet 2016. C’est bien l’utilisation de la volatilité, qui était forte à ces périodes, qui fait que l’ATR arrive à esquiver ces sorties.
  • Les 2 types de stop subissent les grosses baisses de 2014 et 2015.
  • En 2018, l’ATR-TS sort alors que le TS non. En revanche, les trades sont positifs, donc on ne peut ne pas considérer ces sorties comme mauvaises.

C’est pour cela que je disais au début que l’ATR-TS n’est pas un “Ultimate” point de sortie. Il aide à améliorer un peu l’existant, car il permet de mieux profiter des mouvements violents, ou de les esquiver. Mais dans certaines situations il peut aussi être un peu moins efficace qu’un TS simple.

Comme je suis super sympa, et aussi pour récompenser ceux qui ont lu l’article jusqu’au bout :), je vous donne le fichier de travail : ATR-trailing-stop

En tous cas, c’est un nouvel élément que nous pourrons utiliser dans nos futurs stratégies et backtests, grâce auquel j’espère bien gagner quelques points de performances très précieux ! Je suis certain que vous avez hâte de voir ça en action 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

porta. in nec ut ut Donec ipsum nunc