Menu Fermer

A propos

“AutoQuant, c’est mon chemin d’épreuves et de tribulations pour devenir Quant autodidacte et indépendant.”

 

Le contexte

Je suis développeur depuis 2006, diplômé de l’école EPITA, spécialité SCIA, et mes premières missions m’ont mené vers la technologie .NET, et son application dans le domaine financier. Personnellement, je suis passionné de techniques et des challenges que ça implique, et je considère que parmi les développeurs, il y en a des très bons, et des beaucoup moins bons. Mais malheureusement, en France, cette différence n’est pas vraiment valorisée, et souvent la seule évolution de carrière proposée est de basculer vers le management, ou le métier, ce qui n’était pas du tout dans mes envies, et je pense pas dans mes compétences. Je pense être un développeur plutôt pas mauvais, mais je ne suis absolument pas certain de savoir et pouvoir manager une équipe de n personnes.

Sur mes 12 années d’expériences, la majorité d’entre elle a été tournée vers la Business Intelligence avec les produits Microsoft, et début 2018, je me sentais stagner. Je tentai alors une mission en Suisse, qui n’a pas abouti malgré les éloges du recruteur. Il a finalement choisi un expert SSAS certifié Microsoft (ce que je ne suis pas, car je n’ai pas passé de certification au cours de mon expérience). Le Machine Learning commençait à avoir un peu le vent en poupe, et je me sentais attiré par mes anciennes amours : beaucoup des algorithmes utilisés en Machine Learning correspondent exactement à ce que j’ai fait en spécialisation à l’école. Malheureusement, 12 années d’expérience de développement dans la B.I ne sont pas un tremplin suffisant pour obtenir une première mission de Machine Learning dans des conditions décentes.

Qu’à cela ne tienne, si on ne veut pas de moi, je me créerai mon business !

L’épreuve du feu

Du coup, après mûre réflexion, je décide de quitter mon boulot, pour au final devenir Quant. Je n’avais pas idée que c’était cela que je faisais, mais au fur et à mesure que je créai, et testai des modèles, je me rendais compte que c’était un boulot de Quant indépendant que j’étais en train de faire.

J’ai (ré)appris des algorithmes d’intelligence artificielle, j’ai du refaire des statistiques comme à l’école pour comprendre ce que je faisais, et je devais aussi développer une plateforme qui soit à la fois utile, pratique, et efficace.

Et dans ce genre d’aventure, RIEN n’est comme on se l’imagine. Je m’étais donné un planning que j’ai finalement, explosé, le projet créé ne ressemble pas du tout à celui que j’avais en tête, et le site que vous êtes en train de lire n’existait même pas dans ma tête quand j’ai commencé.

Ma mission

Par ce site, je voudrais donc partager mon expérience sur cette aventure, au sens large.

Quand j’ai commencé, je me suis retrouvé souvent face à des problématiques dont je ne voyais pas de réponse directe. J’ai donc du creuser, mettre les mains dans le cambouis, pour au final trouver une solution. Je n’ai pas la prétention de penser que ce que j’ai choisi est la meilleure solution, mais je voudrais présenter ce que j’ai fait, et comment je l’ai fait, parce que je me dis qu’à l’époque, si j’étais tombé sur un site comme celui-ci, j’aurais gagné beaucoup de temps. Donc si je peux vous faire gagner un peu de temps grâce à celui que moi j’ai perdu, alors ce sera mission accomplie.

Et figurez vous que les problématiques sont larges. Ca peut aller du choix du langage ou de la techno à utiliser, de l’organisation de l’IHM, jusqu’à l’optimisation des paramètres de Money Management lors des Backtests….

 

Enjoy !

ut tempus justo dapibus venenatis, Aenean lectus mattis felis commodo commodo accumsan